Les retraités vont payer

Macron fait de la diversion en essayant d’opposer actifs et retraités, en faisant croire qu’il faut prélever sur la pension des retraités pour augmenter le pouvoir d’achat des actifs. Il a même ajouté qu’il n’allait rien  céder  aux fainéants.

Il considère que nombre de personnes retraitées sont de privilégiées

Ainsi, il estime  que les retraités sont « aisés », et ce à partir d’une retraite de 1 200 euros pour une personne seule et 2 042 euros pour un couple ! On voit bien qu’il ne croise pas  celles et ceux qui ont des difficultés pour finir le mois,  garnir le réfrigérateur,  assurer certains soins,  payer leur loyer, leur électricité, l’eau,  etc…

L’augmentation programmée de la CSG des retraités doit être mis en parallèle avec  la baisse de l’impôt sur les sociétés, le plafonnement à 30 % de l’impôt sur le revenu,  sur les revenus mobiliers et l’exonération annoncée des patrimoines mobiliers de l’impôt sur la fortune. En somme, il faut faire payer les retraités et garantir la fortune des riches

Monsieur MACRON semble oublier que la pension  d’aujourd’hui des retraités n’est pas une prestation sociale, mais  la suite des cotisations versées tout au long de la vie active, par les retraités pour avoir, pour leurs vieux jours,  les moyens d’avoir tout simplement une vie décente

Que disent nos nombreux parlementaires Guadeloupéens ? Qui ne dit rien approuve !

Laisser un commentaire